Alternatives économiques : dossier sur les dettes publiques

Cela fait maintenant un an et demi que la crise économique et financière déclenchée par la chute de Lehman Brothers s’est transformée en une grave crise de la zone euro : comptes de l’Etat grec truqués, crise de la dette irlandaise et, maintenant, celle de la dette portugaise.

Qui, des marchés, des états ou des citoyens, doit payer ? Une question à laquelle aucune réponse n’était prévue avant la crise. Ou plus exactement la réponse théorique inscrite dans les traités européens – chacun est seul responsable de ses dettes – s’est avérée impraticable, sauf à risquer l’explosion de la zone euro et, avec elle, la remise en cause de l’ensemble de la construction européenne.

Le dossier complet d’Alternatives Economiques ( n° 302 – mai 2011) est consultable dans l’espace actualité du Pôle Médiactice.

Facteurs de croissance et perspectives des PME

Alors que l’importance des PME dans la croissance de l’économie française est régulièrement soulignée, le cabinet KPMG a réalisé une étude auprès des dirigeants d’Entreprises de taille intermédiaire (ETI) avec OpinionWay, afin d’analyser les facteurs de leur croissance et les freins potentiels à leur développement.

250 dirigeants d’ETI françaises ont été interrogés en mars 2011.Bien qu’elles soient perçues comme les locomotives de l’économie française, les ETI restent prudentes sur leur avenir.

Télécharger le fichier de l’enquête.

Le pétrole trop cher menace l’économie mondiale

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) s’attend à un «ralentissement marqué» du PIB mondial si le prix du baril reste supérieur à 115 dollars en moyenne.
Dans son rapport mensuel publié ce mardi, elle estime que la reprise économique mondiale est menacée par le prix du baril de pétrole. «Si les prix restent aux niveaux actuels ou continuent de grimper, d’ici à septembre 2011, voire plus tôt, l’économie mondiale pourrait connaître un ralentissement marqué», prévient l’AIE. Lire la suite »

Le ministère de l’Economie et des Finances, victime d’une attaque informatique

«C’est la première attaque contre l’Etat français de cette ampleur et à cette échelle», affirme un responsable de la sécurité des systèmes d’information.

Le ministère français des Finances a été victime d’une vaste attaque informatique visant les dossiers ultra-sensibles de la présidence française du G20, qui l’a conduit à débrancher 10.000 ordinateurs au cours du week-end.